Peurs, angoisses, phobies

Le cerveau, au fil de son évolution, a mis au point un système de protection très efficace : la peur.

Beaucoup de peurs sont utiles. Tout est question de degré.

Les phobies par exemple sont des peurs excessives, irrationnelles.

Les angoisses sont souvent associées à la peur de perdre le contrôle ou peut-être même de la mort.

Notre cerveau cherche constamment à nous protéger.

Quand nous sommes en danger, par exemple un animal féroce nous fait face, trois réactions sont possibles : la fuite, la paralysie ou encore le combat.

Ce système de survie est là depuis bien longtemps.

Il est plus rare aujourd’hui de devoir faire face à un animal sauvage, mais notre cerveau a gardé ce fonctionnement biologique et a tendance à déclencher des réactions sur les choses qui sont perçues comme dangereuses.

Aujourd’hui, les peurs sont d’un ordre différent : peur du rejet, peur de l’abandon, peur de l’échec...

 

Une phobie est donc une peur irrationnelle.

Un “petit” élément du cerveau qu’on appelle l’amygdale s’active en permanence. La fonction de cette amygdale est de nous protéger et de nous avertir quand il y a un danger.

Le problème dans les phobies est que cette amygdale a tendance à déclencher des réactions de panique alors que la situation ou l’objet ne présentent aucun danger.

Les phobies s’installent souvent suite à des événements traumatisants.

On n’en connaît pas toujours la cause, mais ce n’est pas très important pour

aller les désensibiliser...et l’hypnose notamment est très efficace pour cela.

 

Les angoisses génèrent différents symptômes : transpiration, tachycardie, oppression...avec parfois l’impression de mourir.

On trouve souvent derrière les angoisses un besoin important de contrôle, d’anticipation (peur de l’avenir, peur d’avoir peur…).

Il s’agira de calmer les réactions excessives générées par le système nerveux autonome.

L’hypnose et la cohérence cardiaque font très bon ménage pour rééquilibrer tout cela.