Qu'est-ce que l'hypnose ?

 

  C'est à un certains baron d'Hénin de Cuvillers que l'on doit le mot « hypnose » (en 1820)

Hypnos était le dieu du sommeil dans la mythologie grecque, et c'est peut-être à cause de cela que beaucoup d'idées fausses circulent au sujet de cette pratique.

 

L'hypnose, malgré son étymologie, est bien différente du sommeil.

Elle est ce qu'on appelle communément un « état modifié de conscience » ; et dans cet état la personne hypnotisée reste tout à fait consciente tout au long de la séance.

 

Même si l'on ne sait pas encore tout à propos de l'hypnose (l'imagerie médicale montre néanmoins qu'il s'agit d'un état de veille particulier) on peut dire sans se tromper que c'est un état naturel que l'on expérimente régulièrement.

 

Il vous est déjà probablement arrivé lors d'un voyage en voiture de vous évader dans votre imaginaire.

Vous n'aviez pas vu le temps passer que vous étiez déjà arrivé à destination.

Pendant que vous rêvassiez, une partie de vous, votre conscience intérieure, votre inconscient, à pris soin de vous conduire à bon port.

Le même phénomène peut se produire en lisant un livre, en regardant un film ou en exerçant n'importe quelle autre activité : vous étiez complètement absorbé par ce que vous faisiez que vous en aviez oublié tout le reste. Vous expérimentiez alors un état modifié de conscience.

 

 Mais pourquoi recherche t-on cet état particulier de la conscience ?

L'hypnose va nous permettre d'être au plus proche d'une partie de nous-même...notre inconscient.

 

« L'inconscient est le siège de toutes les ressources vitales et créatives d'un être, créations intérieures et créations extérieures.

Y sont présents les appels profonds qui guident les grandes orientations de l'existence » Carl Rogers

 

Milton Erickson (1901-1980) psychiatre américain qui a révolutionné la psychothérapie et est l'un des pères de la thérapie brève disait : « L'inconscient est un immense réservoir de sagesse, de connaissances, de possibilités d'apprentissages et de compréhension »

 

C'est là que nous trouverons les ressources et les solutions qui nous permettront de vivre une vie riche et pleine de sens.

C'est là que nous pourrons contacter nos propres capacités à résoudre nos problèmes de manière efficace.

   

 Tout le monde est-il hypnotisable ?

Comme l'hypnose est un phénomène naturel, on peut dire qu'elle est accessible à tout le monde.

Bien sûr, on ne pourra pas hypnotiser une personne contre sa volonté.

 

 

 

 L'hypnose conversationnelle (PTR - Psychothérapie du trauma réassociative)

 

Une hypnose conversationnelle est une hypnose dans laquelle le patient est conscient d’être en transe, il est entrainé à converser, réagir avec le thérapeute et à reprendre ainsi le contrôle de son système nerveux autonome (émotions, sensations).

 La PTR a été élaborée par Gérald Brassine, psychothérapeute belge et fondateur de l’institut Milton Erickson de Belgique et s’inspire de divers paradigmes : thérapie cognitivo-comportementale, psychanalyse, hypnose ericksonienne.

Cette forme d'hypnose conversationnelle est utile dans les cas de traumatismes et autres expériences psychologiques douloureuses (accident, agression, abus sexuel, deuil…), mais est aussi efficace en cas de phobies, anxiété, douleurs et maladies psychosomatiques, perte de confiance en soi...
Cette forme d'hypnose fait appel à l'imagination du patient.

 

C’est l’imagination qui a enseigné à l’homme le sens moral de la couleur, du contour, du son et du parfum. Elle a créé, au commencement du monde, l’analogie et la métaphore.

Charles Baudelaire.

Didier Cogniaux

Hypnothérapeute

20, rue Grégoire Chermanne

6200 Châtelet

Tél. 071/402 603